Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Romain Gary et L'Ile au trésor - Les Médiathèques de la Baie

Fil de navigation

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Par les temps qui courent, les livres nous offrent des moments de répit.
Lire pour la première fois L'Ile au trésor de Stevenson, puis enchaîner avec La Promesse de l'aube de Romain Gary.
Et dans le second, trouver une belle évocation du premier, joli clin d'oeil :

"Un autre de mes ouvrages favoris était L'Ile au trésor de R.L. Stevenson, encore une lecture dont je ne me suis jamais remis. L'image d'un coffre en bois plein de doublons, de rubis, d'émeraudes et de turquoises _ je ne sais pourquoi, les diamants ne m'ont jamais tenté _ est pour moi un tourment continuel. Je demeure convaincu que cela existe quelque part, qu'il suffit de bien chercher. J'espère encore, j'attends encore, je suis torturé par la certitude que c'est là, qu'il suffit de connaître la formule, le chemin, l'endroit. Ce qu'une telle illusion peut réserver de déceptions et d'amertume, seuls les très vieux mangeurs d'étoiles peuvent le comprendre entièrement. Je n'ai jamais cessé d'être hanté par le pressentiment d'un secret merveilleux et j'ai toujours marché sur la terre avec l'impression de passer à côté d'un trésor enfoui."

 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

De la belle et réconfortante littérature à (re)découvrir dans des éditions soignées :


L'Ile au trésor dans la traduction de Jean-Jacques Greif , avec une superbe couverture de Thierry Dubreil, parue chez Tristram en 2018,


La Promesse de l'aube illustré par un autre artiste niçois, Joann Sfar, dans l'édition Futuropolis/Gallimard de 2014.