Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Jours de sable / Aimée de Jongh - Les Médiathèques de la Baie

Fil de navigation

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
"Vous êtes engagé. Une image en dit plus qu'un millier de mots "

Ce one shot, se déroulant en 1937, nous relate l'histoire de John Clark, photoreporter d'un petit journal local, qui décroche un emploi auprès de la Farm Security Administration, laquelle le missionne pour faire un reportage sur la situation dramatique des agriculteurs du Dust Bowl, région désertique et désolée.

Sécheresse, tempête de sable permanente, problèmes de santé chroniques, décès prématurés, misère sociale, absence d'hygiène et désirs d'exode constituent le quotidien de ses habitants.
Dans cette fiction historique, impossible de ne pas faire le rapprochement avec le roman de Steinbeck "Les raisins de la colère".
On s'attache à tous les personnages de l'histoire, John et son vécu en dents de scie mais surtout à ces laissés-pour-compte, hommes, femmes et enfants, ainsi qu'à ce territoire autrefois fertile, qui, à cause d'une agriculture inadaptée et irresponsable est devenue pendant plusieurs années une espèce d'outback américain.

Les dessins restituent très bien l'atmosphère des lieux, on étouffe, on suffoque, on vit l'histoire, on souhaite tant un heureux dénouement pour ces paysans et leurs familles. Des photos d'époque, à la fin de l'ouvrage, viennent compléter l'histoire pour renforcer l’immersion.

C'est également une dénonciation de l'info/spectacle déjà en place à cette époque où l'on incitait les journalistes à faire des mises en scène pour renforcer l'aspect dramatique des clichés.