Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Louis Guilloux & Cie - Les Médiathèques de la Baie

Fil de navigation

Ces derniers mois, à l'occasion notamment de la publication de L'indésirable, son premier roman resté inédit, de nombreux lecteurs ont (re)découvert Louis Guilloux, et l'acuité de son regard. Dans Ok Joe!, publié en 1976, Guilloux mettait en scène ses propres souvenirs de la seconde guerre: alors interprète pour l'armée US, il fut le témoin atterré du fonctionnement ségrégationniste et expéditif des cours martiales américaines, condamnant lourdement et parfois jusqu'à la mort les seuls (ou presque) soldats noirs, accusés de toutes les exactions survenues autour de la Libération (viols, vols, meurtres).

OPAC Détail de noticeRappelons que Guilloux fut aussi en 1932 le premier traducteur du roman de l'auteur américano-jamaïcain Claude Mc Kay (1889-1948), Home to Harlem, d'abord publié en 1928, et considéré comme une étape majeure dans la reconnaissance de la vie littéraire et culturelle des noirs d'Amérique, des Caraïbes, d'Afrique et d'Europe.

Un intérêt renouvellé pour l'écrivain briochin dont témoigne le succès de la page facebook qui lui est consacrée : créée il y a seulement un an, elle vient de dépasser les 2500 abonnés ! Chaque semaine vous pouvez y retrouver des citations extraites de l’œuvre ou de la correspondance de l'écrivain, ainsi que des photographies provenant du Fonds Louis Guilloux conservé par les Bibliothèques de Saint-Brieuc. 

La page Wikipédia consacrée à Louis Guilloux a également bénéficié d'une refonte totale, fruit d'un travail collaboratif considérable. N'hésitez pas à la consulter!


guilloux 3

Louis Guilloux et Marcel Maréchal - Bibliothèques de Saint-Brieuc/Studio Birgit D.R.Courant mai, le web média KuB a mis en ligne une série de documentaires et interviews passionnants consacrés à Louis Guilloux, réalisés par Hervé Portanguen. Avec les témoignages de ce que l’on peut considérer, un demi-siècle plus tard, comme des proches de l'écrivain Louis GuillouxOlivier Macaux - docteur ès lettres, conférencier en littérature, qui a réalisé le travail d'édition sur le roman L'Indésirable, paru aux Editions Gallimard en 2019 ; Grégoire Le Ménager - chef-adjoint du service Culture de L'Obs et chroniqueur dans La Dispute sur France Culture ; Arnaud Flici - bibliothècaire en charge du fonds Guilloux à la bibliothèque de Saint-Brieuc, Sylvie Golvet, chercheuse dont le thèse Louis Guilloux, devenir romancier a été publiée aux Presses Universitaires de France.

Enfin saluons Marcel Maréchal, comédien, metteur en scène et directeur de théâtre, créateur de La Criée, à Marseille, qui vient de disparaître le 12 juin dernier à l’âge de 83 ans. Parmi les rôles qui auront marqué son immense carrière, on lui doit une interprétation magistrale du personnage de Cripure, dans l’adaptation théâtrale du roman Le Sang noir écrite par Louis Guilloux lui-même.

Photographie : Bibliothèques de Saint-Brieuc/Studio Birgit D.R.