Description

Conférence illustrée par un film sur le broyeur de couleurs dont le portrait a été fait par Van Gogh, suivie d'une vente dédicace du livre de Pierre Morin, L'école du  père Tanguy (Editions Goater).

Julien Tanguy dit le « Père Tanguy » représenté sur un célèbre tableau de Van Gogh fut un broyeur de couleur au plus proche des impressionnistes. Marchand de couleurs et accessoirement galeriste, il cotoya  Pissarro, Cézanne, Monet, Renoir,Van Gogh.

Dans son livre Pierre Morin, peintre descendant de la famille Tanguy – par sa grand-mère paternelle nous fait découvrir ce « Père » Tanguy et son temps avec sensibilité. Portraits, témoignages, correspondances, encadrés consacrés à l'histoire de l'Art, complètent cette biographie richement illustrée.

Prochaine session

Description

Un auteur un livre accueille Dominique Kerouedan, dans le cadre de Festisol, festival des solidarités

Géopolitique de la santé mondiale
 
(Fayard, 2013)

Partant des grandes évolutions de la coopération sanitaire au cours des vingt dernières années, Dominique Kerouedan s’intéresse à la façon dont les transformations de la gouvernance mondiale dans le domaine de la santé permettent de répondre aux réalités locales. En recourant à l’histoire, à la sociologie des relations internationales et à la philosophie de la mondialisation, elle met au premier plan de la santé publique internationale les questions de volonté politique, de pertinence, d’efficience et d’équité.

Dominique Kerouedan est médecin spécialiste de santé publique, médecine sociale et santé mentale. Elle est élue membre correspondant de l’Académie Nationale de Médecine (2017), et membre correspondant de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer (2016).

Vendredi 29 novembre 2019 à 18h30
Auditorium Collège Le Braz, 46 rue du 71e RI

Et aussi à la bibliothèque Albert Camus

Exposition En route pour le monde : les jeunes s’engagent !
Du mercredi 13 au samedi 30 novembre 2019

Et Café du monde avec les jeunes briochins
Mercredi 13 novembre à partir de 19h30   

Prochaine session

Description

Les bibliothèques de Saint-Brieuc accueillent le Collectif d’artistes Lyncéus. La découverte d’ouvrages littéraires consacrés au thème de l’édition 2020 « C’était mieux après » du Lyncéus Festival sera une ouverture sur la création contemporaine à découvrir absolument !

Lyncéus est un collectif d’artistes de théâtre et de cinéma. Son projet se construit autour d’un festival de création dédié aux écritures contemporaines sous toutes leurs formes.
Il est co-dirigé par 5 artistes : Sébastien Depommier, Antonin Fadinard, François Hébert, Lena Paugam, Fanny Sintès et est installé dans la commune de Binic-Etables sur Mer.

Samedis | 16h30
25 janvier / 21 mars / 30 mai 2020

Public adulte et adolescent - bibliothèque André Malraux

Prochaines sessions

Description

Spectacle Concerto pour un roman avec Arthur Guillemot, voix et piano
S’appuyant tour-à-tour sur la lecture du livre « La tête en arrière » de Nathalie de Broc (éditions Diabase 2009), sur ses souvenirs et sur les touches de son piano, Arthur Guillemot, musicien devenu presque
comédien, nous emmène dans un voyage intime autour de la création de son disque « Voyager la tête en arrière », pensé pour être la bande-originale du roman de Nathalie de Broc.
Multi-instrumentiste autodidacte, Arthur Guillemot mêle la musique à d’autres disciplines : théâtre, danse, littérature, dessin, vidéo. Il a composé des musiques originales pour la télévision et la radio, et travaillé avec des metteurs en scène autour de spectacles et d’ateliers. Concerto pour un roman est son premier spectacle solo.

Vendredi 31 janvier à  18h30 - bibliothèque Albert Camus

Public adulte et adolescent

Prochaine session

Description

Rencontre-lecture avec Lionel Ray et les élèves Théâtre du Conservatoire de Saint-Brieuc autour de son oeuvre poétique

Robert Lorho, né d’un père d’origine bretonne (Lorient) et d’une mère belge de Wallonnie, est professeur honoraire de chaire supérieure. Agrégé de lettres modernes, il a enseigné à Paris en classes de « khâgne ». Ses premiers poèmes ont été publiés sous son nom de naissance aux éditions Debresse (1955) Gallimard (1959), Seghers (1965). Il prend le pseudonyme de Lionel Ray en 1970 à l’occasion de la publication de ses nouveaux poèmes présentés par Aragon dans Les Lettres françaises. Il a reçu de nombreux prix (Apollinaire, Artaud, Mallarmé, Supervielle, Kowalski, Guillevic, Verlaine, etc.) et pour l’ensemble de son oeuvre poétique le prix Goncourt de poésie en 1995 et le Grand Prix de poésie de la Société des Gens de Lettres au printemps 2001.

Il est l’auteur de nombreux livres d’art, également d’un ensemble d’essais sur les oeuvres de divers poètes anciens ou modernes et de deux monographies aux éditions Seghers (Rimbaud, Aragon).
Lionel Ray est membre du comité de la revue Europe et de l’Académie Mallarmé qu’il a présidée de 2002 à 2013, et membre de divers jurys (Tristan Tzara, Mallarmé, Max Jacob, Alain Bosquet).
Publications récentes aux éditions Gallimard : Pages d’ombre (2000) ; Matière de nuit suivi de Eloge de l’éphémère ( 2004) ; Comme un château défait suivi de Syllabes de sable (2004) ; L’Invention des bibliothèques (2007) ; Entre nuit et soleil ( 2010) ; Souvenirs de la maison du Temps (2017). Chez d’autres éditeurs : Non à la guerre, anthologie (Turquoise, 2006) ; Voix de femmes (Turquoise, 2012) ; Le Procès de la vieille dame, éloge de la poésie ( La Différence, 2008) ; Lettres imaginaires, vers et proses (Henry-Les Ecrits du Nord, 2010) ; De ciel et d’ombre (Al Manar-Alain Gorius, 2014).

Samedi 7 mars 2020 à 15h

Bibliothèque André Malraux

 

Prochaine session

Description

Spécial Heroic Fantasy !
Rencontre avec Patrice Louinet autour de Robert Ervin Howard, inventeur du genre littéraire Heroic Fantasy avec les aventures de son héros Conan le Cimmerien

Patrice Louinet est considéré comme l’un des plus grands spécialistes mondiaux de la vie et l’oeuvre de Robert Ervin Howard.
Il a notamment dirigé la première édition intégrale des nouvelles consacrées à Conan le Cimmérien aux Etats-Unis (Del Rey Books).
En France, il a conçu, dirigé et traduit une collection Howard en douze volumes pour le compte des éditions Bragelonne (désormais reprise au Livre de Poche). On lui doit de très nombreux essais sur l’écrivain texan.

Vendredi 20 mars 2019 à 18h30

Public adulte et adolescent - bibliothèque André Malraux

Les éditions Bragelonne, c’est l’histoire curieuse d’une bande de potes qui, en voulant partager leur passion, sont  devenus le premier éditeur indépendant d’Imaginaire enlangue française. Composée d’un seul label à sa naissance, la maison en comporte aujourd’hui sept, dans des genres aussi
divers que l’Imaginaire (Bragelonne), les Comics (HiComics), la littérature (Stéphane Marsan & Milady), la bit-lit (Milady), la jeunesse (Castelmore), ou encore le jeu. Les éditions Bragelonne, à l’origine du groupe, c’est déjà plus de 550 auteurs venus de tous les horizons, qui forment le catalogue le plus complet et le plus varié dans le domaine de l’Imaginaire. Il regroupe les plus grands noms de la Fantasy, du fantastique et de la science-fiction, dans toute la diversité de ces genres.

Prochaine session

Description

Rencontre avec Eric Chevillard  autour de son oeuvre et de son actualité éditoriale

Eric Chevillard est né en 1964 à La Roche-sur-Yon. Ancien élève de l’Ecole de journalisme de Lille. Il fut tout d’abord remarqué pour son appartenance à un groupe d’écrivains publiés par les Editions de Minuit à partir des années 1980, dont Jean Echenoz, Jean-Philippe Toussaint ou François Bon qu sont, en fait, plus remarquables par leurs différences que par leurs (rares) points communs.

D’un ton souvent incongru, faussement désinvolte, le style de Chevillard se plaît à détourner les conventions linguistiques et à faire jaillir, de situations apparemment anodines ou anecdotiques, les événements les plus absurdes afin de mettre en question les fausses évidences sur lesquelles repose notre rapport au monde et aux choses. Il vit aujourd’hui à Dijon. Il est depuis 1987 l’auteur d’une vingtaine de romans publiés aux éditions de Minuit, parmi lesquels Mourir m’enrhume (1987), Oreille rouge (2005), Du hérisson (2002), Le Vaillant petit tailleur (2003), Dino Egger (2010), Le Désordre Azerty (2013) et Ronce-Rose (2017). Il publie également des textes brefs aux éditions Fata Morgana.

Eric Chevillard a tenu pendant six ans le feuilleton littéraire du Monde des Livres (2011-2017). Un choix de ces chroniques a paru récemment aux éditions La Baconnière sous le titre Feuilleton. Il est également l’auteur de deux fantaisies critiques intitulées Défense de Prosper Brouillon et Prosper à l’oeuvre (Notabilia, 2017 ; 2019) et publie assidûment trois notes quotidiennes sur son blog, L’Autofiction depuis 2007, reprises chaque année en livre aux éditions L’Arbre vengeur qui a publié en janvier 2018 l’intégrale des dix ans sous le titre L’Autofictif ultraconfidentiel. Son dernier roman, L’Explosion de la tortue, a paru en janvier 2019 aux éditions de Minuit. Il a reçu plusieurs prix dont en 2014 le prix Alexandre-Vialatte pour l’ensemble de son oeuvre.

Mardi 24 mars à  18h30
Bibliothèque André Malraux

 

Prochaine session